Galerie

Horsing around

Il est 9h du matin

par -35°C et la nuit bat encore son plein.

Point de vent au loin,

seul le léger souffle de ma respiration.

Par le jet des lampadaires,

l’ombre dessine ma silhouette

munie d’une fumerolle humide.

Dans les rues désertes,

où les maisons semblent endormies,

où les bruits de moteur sont encore absents,

je marche dans une espèce de rêverie évasée.

Le froid ne me touche pas à travers ma combinaison.

Seules les minces parties du corps à découvert,

témoignent d’un air rigoureux.

Parfois, mes paupières restent fermées

car le gel les aurait prises en grippe.

Des fenêtres sont allumées, j’aperçois

les habitants prendre leur petit-déjeuner.

Par l’une d’elles, deux formes mobiles se dessinent.

C’est en me rapprochant que je découvre

alors,

deux bambins en culottes courtes hissés

sur le mobilier scotchés contre la vitre

à chahuter, horsing around.